Kenneth Campbell (terminée)

Kenneth Campbell (terminée)

Message par Kenneth Campbell » 20 Mai 2015, 19:34

Image

UNSEELIES
“Elle rêvait du prince charmant, je l'ai enlevé de ses propres rêves.”
Du Fléau


Nom & Prénom: Kenneth Campbell
Nom de Créature: Khain
Avatar: Hugh Jackmann

Race: Loup-Garou
Lignée: Mordu, Volontaris
Pouvoir: NA

Monde d'Origine: Terre
Âge et date d'arrivée sur terre : Je suis né en 1155, j'ai donc 860 ans mais physiquement je donne l'impression d'avoir la quarantaine.
Métier &/ou étude: Président du MC Lost Souls Irish Chapter et Bêta de la meute du Phénix.

Mental:
Fière, arrogant et sur de moi, j’ai n’ai que rarement connus la défaite. Je suis un combattant, un guerrier. Avide de violence et d'adrénaline. Mais le temps a fait son œuvre aussi. Je suis plus posé désormais, même si je suis toujours assez taciturne et soupe au lait, je laisse moins mes émotions me dominer. J’ai appris, avec le temps, a me dominer et je ne subis plus mes colères.
Fonceur et bestial, je ne relève la tête qu’une fois que je suis passé, quitte à me fracasser contre un mur la première fois, mais je sais qu’à la longue, je le ferais céder.
Je connais ma place, aussi. Je suis le Bêta de la meute du Phenix, la meute source et je ne compte pas prendre la place d’Amarok temps qu’il fera son boulot d’Alpha. Il a mon respect et mon estime.
Si j’aime le combat, j’aime aussi d’autre genre de corps-à-corps. Je n’ai pas repris de femme depuis des siècles, mais les maîtresses se sont succédé dans mon lit. Je suis bestial dans l’acte, j’aime la rudesse de ce genre de combat.
Pour me détendre, je suis du genre à fumer un bon cigare ou bien a grimper sur ma moto pour aller prendre l’air. Siffler une bonne bière ou un alcool bien fort qui remet les idées en place, me fait du bien aussi.

Physique:
Grand, j’avoisine le mètre quatre-vingts dix. Massif et rustique, je suis large d'épaules, une musculature ronde et bien dessinée. Ma musculature n’est pas sèche, loin de là, elle est le témoin d’une vie de combat et non pas de salle de sport. Des abdominaux légèrement dessinés et une ossature solide. J’ai les yeux noisette, un beau visage et un regard de dur qui fait fondre la plupart des nanas que je rencontre. Un nez étroit et légèrement pointu.
Si j’ai porté les cheveux longs pendant de nombreuses années, ma carrière de gangster a Chicago m’a fait prendre l’habitude de les coupés. Néanmoins, je n’ai jamais pu me résoudre a rasé la barbe qui orne ma mâchoire.
J’ai souvent un cigare au coin des lèvres que je mâchouille en tirant un taf de temps en temps. J’aime porter du jean et du cuir. Je ne lâche jamais ma veste frappée du patch Lost Souls Irish Chapter dans le dos. Cette veste en a vu des vertes et des pas murs, elle porte les marques de mes chutes et de mes combats. Je porte souvent une arme sur moi, un Colt 45, la plupart du temps. Glissé dans le creux de mes reins, dans mon jean.
Je souris rarement, il me faut l’avouer, mais je ne suis pas du genre à faire tout le temps la gueule. Je suis juste méfiant de nature, mais lorsque je suis avec des gens de confiance, j’aime rire et faire la fête.

Histoire:
1155 : Le fils du loup

Je suis né en 1155, fils d’un baron français. Fier guerrier a l’épaisse barbe brune, mon père m’initier au métier des armes très tôt. Alors que ma mère, femme effacé, ne lui sert qu’à procréer. Il n’a que peu d'intérêt pour elle et elle pour moi. En tant que fils aîné, je dois hériter du titre, des terres et des honneurs. Ma mère meurt en donnant naissance à ma sœur cadette, après avoir donné la vie à un frère quelques années plus tôt.
À l'âge de sept ans, mon père me confie à son cousin pour que je devienne son page et puis, plus tard, son écuyer. Ce dernier m’initie au métier des armes, escrime, lance, bouclier. Le courage et l’honneur sont des mots prononcés toute la journée et j'apprends à me battre avec la rudesse d’un homme de trente ans alors que je n’en ai pas dix.

Fais écuyer à l’âge de quatorze ans, je participe et soutien mon parrain de tournois en bataille, je suis de tous les conflits, de toutes les confrontations. J’apprends la fauconnerie et l’art de la chasse et l’équitation. Extremement croyant, comme tous les hommes de mon époque, je consacrais énormément de temps à la prière.
Je fus adoubé par mon père l’année de mes dix-sept ans, lui prêtant hommage et fidélité. Pendant trois ans, je sers le Baron, mon père avec droiture et courage. Puis, mon frère revient de son apprentissage. Il est devenu fort et courageux, nous nous étreignons avec force et a son tour, il prête serment.

Mais la mort de mon père, lors d’un accident de chasse, en 1175, me propulse à la tête de la baronnie. Ma soeur est en âge de ce marié et j’organise ses épousailles avec un seigneur voisin afin de renforcer notre position stratégique. Mais voulant trinquer avec elle, ma sœur prend mon verre et boit le vin. Elle s’effondre quelques secondes plus tard, terrasser par le poison.
Fou de chagrin, je ravage la salle de banquet, étouffant le serviteur qui avait rempli mon verre avec la nappe. Mes hommes sont obligés de s’y mettre à trois pour me maîtriser.
Mais le gobelet m'était destiné, tous comme le vin et le poison qu’il contenait.
Mon frère me jure de tout mettre en œuvre pour retrouver l’empoisonneur et il me ramène au bout de quelques jours d’investigation, un serviteur dont les affaires contenaient une fiole avec le reste du poison. Mais si l’assassin avait été démasqué, son mobile nous était encore inconnu. Après trois jours de Questions, avec force rouet, pince et chaîne, l’homme continue de nier son implication et un quelconque mobile. Je décide de mettre un terme à ses souffrances.

Quelques semaines plus tard, c’est un accident de chasse qui manque de me tuer. Une flèche qui vient se ficher dans un arbre a quelques centimètres de ma tête. Mais cette fois, je vois mon assassin, mon propre frère. S’en suit un rude combat dans les bois, au cours duquel, je parviens à trancher la tête de mon frère. Épuisé, je m’effondre sur le sol humide de la forêt. Je me réveille quelques heures plus tard, pour découvrir qu’il fait nuit et j’entreprends de retourner au château. Mais lors de mon périple, je tombe nez à nez avec un loup grondant. La pleine lune éclair la scène comme s’il s’agissait d’une journée claire et je revois encore les mâchoire de la bête se refermer sur mon bras, ses crocs puissants lacèrent mon canon d’avant-bras en cuir, déchirant ma chair en dessous. Je me débats, épuisé par mon précédent combat avec mon frère et parviens à faire fuir le loup. Je rentre au château, blessé et épuisé.

Les nuits qui suivent sont brûlantes, enfiévrées. Je suis malade et avec moi, ma lignée va s'éteindre.

Un homme se présente au château, il est ancien, appuyé sur un bâton, une capuche sur le visage. Il prétend pouvoir me sauver, alors mes hommes l’introduisent en ma présence. Après une longue conversation dont les tenants et les aboutissants m'échappent alors, car je suis encore dans les brumes la fièvre. Il se révèle être un loup-garou et celui qui m’a mordu quelques nuits de cela. Je ne le crois pas, mais à la venue de la lune, il se métamorphose en loup, énorme. Et son regard m’est familier, c’est bien les yeux de la Bête qui a déchiré mon bras. Je me remets de ma fièvre, il m’informe que c’était les changements dans mon organisme qui m’ont poussé dans mes retranchements. Désormais, je suis plus fort, mon épée ne semble rien pesée entre mes mains, ma vitesse est hors du commun, je peux presque attraper une flèche en vol. Mon endurance ! Par Dieu ! Je tiens encore plus longtemps qu’un cheval lorsque je cours. Quant à mes sens, je peux entendre, les souris chuchoter à l’autre bout de la maison.

Mon nouveau mentor m’explique tous, il me dit qu’il vient d’un autre monde. Que je suis un mordu, un volontaris, que je ne suis pas, comme lui soumis au caprice de la lune. Il me donne mon nom de loup : Khain.
Mes métamorphoses sont lentes, mais je peux me changer en loup quand je le souhaite et lorsque je suis un loup… Le plaisir de la chasse… Mais je me nourris aussi de chair humaine. Et ça, ma foi, ne peut le tolérer. Pendant plus de dix ans, je gouverne ma baronnie, sans vieillir. J’ai fait chasser mon mentor, je lui ai fait comprendre que s’il remettait les pieds ici, je le tuerais de mes propres mains.

1189 : Les croisades et la quête de mon Graal

Je me considère comme un démon dans le corps d’un homme et à l’appel de la troisième croisade, je me joint aux troupes qui partent délivrer le tombeau du Christ. Je suis de toutes les croisades, pendant près de 90 ans. Revenant dans mon château qui tombe en ruine avec le temps, en même temps que ma foi en Dieu. Mon château déserté, je suis devenu le seigneur au loup, celui dont on fait les légendes dans la lande Française. Je ne crois plus en Dieu. Il est, pour moi, une invention des hommes pour justifier les carnages perpétuent en son nom.
Alors, je cherche les miens. Je me lance en quête de trouver d’autre loup garou. Je parcours l’Europe de l’Est. J'entends parler de vampire dans les régions reculé de la Hongrie et finis par tomber sur une meute de loup-garou dans la forêt noire allemande.
Je trouve une femme, je fonde une famille. Je finis par défier l’Alpha pour prendre sa place et je me retrouve a la tête de ma propre meute.
Mais, l’ordre des chevaliers Teutonique met un terme définitif à mes rêves. Ils defelent dans la foret noires, tuant et massacrant ma meute, ma femme et mes enfants.
Il n’y a que deux rescapés, mon Bêta et moi. Nous décidons de partir, de quitter l’Allemagne pour des contrées plus chaudes et moins hostile.

1315 : Le nouveau monde

Je m’installe en Espagne, avec mon Bêta. Nous fondons une nouvelle meute, lui est un Bannis, un de ceux qui ont traversé le Vortex, et moi, je suis un Mordu, un être humain qui n’a jamais connu le monde des Ombres.
Nous nous installons en Castille et prospérons, alimentant les légendes locales. Devenant une meute de soldat, de mercenaires. Nous participons à plus d’un siècle de guerre avec la reconquista qui s'achève en 1492.
La fin de la guerre sonne pour moi, la fin d’un monde. Je cède ma place à mon Bêta et embarque avec Christophe Colomb pour les Indes. Mais, le voyage ne se passe pas vraiment comme prévu et c’est les Amériques que nous découvrons.
Les conquistadors me proposent de participer à la découverte et l'évangélisation du nouveau monde, mais ma foi en Dieu a depuis longtemps déserté mon âme, alors je refuse. Je m’installe et commence à faire fortune, plantant du coton, du tabac. J’installe mon territoire, je prends une femme. Mais aucune ne survit à la naissance de mes enfants, qui sont tout mort-nées. Alors, je cesse de prendre une femme officiellement après ma cinquième épouse.
Je me contente de mes esclaves et je prends goût à cette forme de sexualité débridée, totalement hors de contrôle qui peut se manifester chez moi.

1598 : Retour au pays

Mon commerce prospère et je rencontre pour la première fois un Drow. Il m’explique qu’il est lui aussi un Unseelie et qu’une organisation est en train de se former en Irlande pour réunir tous les être comme nous autour d’une fédération : Loup garous, Drows et Vampires.
Je prends le bateau pour revenir en Europe, emportant avec moi, une grande partie de mes économies. Je me rends en Irlande et découvre la cours des Ombres. Je prête allégeance à la cours, mais je ne reste pas, il y quelques chose qui me gêne, qui me dérange. Bref, je ne m’éternise pas vraiment. Ce voyage des Ameriques vers l’Ancien Monde me donne la bougeotte ! Alors, je prends mon sac et je pars ! Je me rends au pays bas et entreprends le long voyage qui me mène en Asie, jusqu’au Japon. J’y découvre une société étrange, régis par un code de l’honneur strict, mon sens de la chevalerie et du courage est mis à rude épreuve dans ces contrées où je cherche a m'intègre, bien que non-japonais. Un seigneur local me prend sous son aile et me forme, il est âgé, mais m’initie à leur coutume, leur code.
Mais lorsque le shogun exige la mort de mon mentor pour payer le prix de m’avoir instruit, moi, un occidental, je suis obligé de quitter mon seigneur. Le seul mortel qui avait su gagner ma confiance et mon respect. J'erre dans le japon féodal pendant plus de cinquante années avant de revenir en occident, lorsque le japon décide de fermer ses portes.

1640 : Le traité et le départ

L’Espagne rentre en guerre avec la France, je me jette à corps perdu dans ces conflits, encore une fois. Officier de l’armée espagnole, je combats les Français en jettent mes troupes avec violence, peu de mes hommes survient, mais peu m’importe leur insignifiante vie.
Lorsque la guerre prend fin, près de dix ans plus tard. Je décide de retourner en Amérique. Je m’installe dans les colonies, à Boston. Échangeant de nom à mon arrivée. Je ne sais plus combien de fausse identité, j’ai dû emprunter au cours de mon demi-millénaire de vie.
Encore une fois, je prospère, heureux de goûter la paix. Et c’est près d’un siècle plus tard que la guerre me rattrape, d’abord avec la guerre de Sept Ans, qui oppose les Britanniques aux Français, puis avec la guerre d'indépendance des Etats-Unis d’Amérique.
Et me voilà Américain ! Libre d’agir et d’entreprendre. Comme beaucoup qui considèrent ce pays comme un nouveau départ.
Je deviens chasseur de primes, troquant mon épée contre un colt six coups, mais je garde mon cheval. Le plaisir de la chasse… Je traque les hors-la-loi a travers le pays, c’est légal et ça rapporte. J’amasse une belle petite fortune, comme je suis toujours sur les routes personne ne se pose de question de ne pas me voir vieillir.
Les années passent, je m’installe à Chicago et mais le plaisir du risque est toujours présent. Alors, de chasseur de hors-la-loi, je deviens hors la loi. Vendant de l’alcool, je m’associe à des crapules en tous genre.
Je me range un peu lorsque la prohibition est levée, l’argent n’est plus vraiment un moteur, seul compte l'adrénaline. Alors, je troque mon cheval contre une moto et intègre un MC, je parcours les étendue désertique, lors de run, avec ma meute, même si ce ne sont que des humains.

Puis, l’appel de l’instinct devient trop fort : on me propose de monter un club et d’ouvrir un chapitre en Europe. Mon choix se porte immédiatement sur l’Irlande.
Je deviens l’un des fondateurs des Lost Souls et pars m’installer sur l’île d’émeraude. Je rallie Dublin, où nous nous installons et rejoint les miens dans le château de Sword. Amarok me reconnaît et me propose d'intégrer sa meute. J’accepte sans sourciller, trop heureux de rejoindre la meute du Phénix. Lentement, années après années, je gravis les échelons jusqu’à devenir le Bêta d’Amarok. Passant mon temps entre la meute du Phénix et mon club, ma seconde meute. Régulièrement, je pars faire un run sur les routes irlandaise, répondant toujours présent en priorité lorsque le Phenix me rappel. Mon MC fait l'acquisition d'une salle de billard, qui nous sert de point de chute, lieu de perdition et de paris clandestin, autours de partis de poker.

__________


Derrière l'écran:

Ou avez vous connue le Forum? Ou par qui? Je suis l'un des admin.
Est ce un DC? Si oui, de qui? Du Fléau
Vous confirmez avoir plus de 18 ans? Oui
Quel sera votre rythme sur le forum? (Une fois par semaine? Plus? Moins?) Une fois par jour, minimum une fois par semaine.

Quelque chose a nous dire pour finir? (sex1)
Image
Ma fiche - Mes rps
DC : Le Fléau
Avatar de l’utilisateur
Kenneth Campbell
 
Message(s) : 577
Inscription : 20 Mai 2015, 18:32
Véritable nom: Khain
Race: Loup-garou
Age: 45/861
Taille: 188cm
Métier: Patron du 8 wolves
Maître: I'm my own
Pouvoir: Métamorphose rapide

Re: Kenneth Campbell (en cours)

Message par Ida Valmasen » 20 Mai 2015, 21:06

Rebienvenue à toi, très cher. Tu connais la maison je crois ;)
Image
DC : Blanche Bellefleur - Eabha Mac Cárthaigh - Vladirmir Poujinski - Wyatt Emerson - Sunao Ichigami - Oya LaSirène
Avatar de l’utilisateur
Ida Valmasen
 
Message(s) : 1643
Inscription : 12 Mai 2015, 19:00
Véritable nom: Ill'ydris Adrak'tar
Race: Drow
Age: 1387 ans / 24 ans
Taille: 1m76
Métier: Matriarche Drow, Membre du Triumvirat, Directrice d'un club de boxe, Championne de combat clandestin
Esclave/Familier: Connor Slender
Pouvoir: Intangibilité

Re: Kenneth Campbell (en cours)

Message par Seena O'Connor » 21 Mai 2015, 12:35

Bienvenue mon gros loup !
Seena O'Connor
 

Re: Kenneth Campbell (en cours)

Message par Charlie Hiccup » 21 Mai 2015, 19:20

Graouuuuu ! Bienvenue en tout cas et bon courage par la suite !
Charlie Hiccup
 

Re: Kenneth Campbell (terminée)

Message par Kenneth Campbell » 22 Mai 2015, 12:46

Terminée !
Je suis impatient de pouvoir me lancer.
Image
Ma fiche - Mes rps
DC : Le Fléau
Avatar de l’utilisateur
Kenneth Campbell
 
Message(s) : 577
Inscription : 20 Mai 2015, 18:32
Véritable nom: Khain
Race: Loup-garou
Age: 45/861
Taille: 188cm
Métier: Patron du 8 wolves
Maître: I'm my own
Pouvoir: Métamorphose rapide

Re: Kenneth Campbell (terminée)

Message par Clé des Mondes » 22 Mai 2015, 14:00

(mouton) Félicitation Canette! (j'ai pas résisté :D), te voila Validé! (mouton)

Pour commencer, tu peux aller poser tes affaires et créer ton Journal de Bord et ton Carnet de contact. Ce n'est pas une obligation bien sûr.
Tu peux également aller demander un partenaire de rp ici
Tu peux également chercher ou te faire connaître en tant que maître/esclave en recherche de binôme, ici
En cas de soucis irl, ou d'absence prolongée, pense à mettre un petit message dans les Absences.

Mais ce n'est pas tout! Si tu veux rejoindre le coin flood et participer aux jeux ici ou simplement discuter de tout et de rien ici

Sur ces bonnes paroles, nous te souhaitons un bon jeu et à nouveau, Bienvenue parmi nous!

Avatar de l’utilisateur
Clé des Mondes
 
Message(s) : 276
Inscription : 14 Mai 2015, 09:58
Véritable nom: Dieu
Race: Clé
Age: Inquantifiable
Taille: Variable
Métier: Gardienne des Lois de l'Univers et maîtresse de l'Imprévu

Re: Kenneth Campbell (terminée)

Message par Seena O'Connor » 22 Mai 2015, 14:10

Félicitons pour ta validation.
Seena O'Connor
 

Re: Kenneth Campbell (terminée)

Message par Kenneth Campbell » 22 Mai 2015, 14:24

Merci pour la validation.

Merci à toi aussi, ma petite chose. (viol)
Image
Ma fiche - Mes rps
DC : Le Fléau
Avatar de l’utilisateur
Kenneth Campbell
 
Message(s) : 577
Inscription : 20 Mai 2015, 18:32
Véritable nom: Khain
Race: Loup-garou
Age: 45/861
Taille: 188cm
Métier: Patron du 8 wolves
Maître: I'm my own
Pouvoir: Métamorphose rapide


Retour vers Loups-garous

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)