Loriana Krueger [Finie]


Loriana Krueger [Finie]

Message par Loriana Krueger » 05 Mai 2017, 07:32

Image

UNSEELIES
“Je sais ce que je vaux, je crois ce qu'on m'en dit.”
De Corneille


Nom & Prénom: Krueger Loriana
Nom de Créature: Macha
Avatar: Miss Mosh

Race: Vampire
Lignée: Mordue
Pouvoir: (Pour les Drows Uniquement)

Monde d'Origine: Terre
Âge et date d'arrivée sur terre : 27 ans
Métier &/ou étude: Conseillère en immobilier de luxe, à l'heure actuelle

Mental:

Froide, tenace, méthodique, manipulatrice, distante. Des défauts? Je peux être parfois romantique, douce, presque humaine. Mais très peu de gens connaissent cette face de moi. Avant je n'étais pas comme ça. Avant que je ne sois mordue, j'étais une humaine normale. Avec un caractère plutôt souple, facile à vivre. J'étais rieuse et enjouée, toujours à plaisanter avec mes proches.

IL a changé tout ça en faisant de moi sa chose. Je suis rapidement devenue dépendante de ses morsures et de tout le plaisir qui allait avec, me transformant de jeune femme prude et aimante de son mari mais ne variant pas de la position autorisée en une nymphomane sans complexe ni tabou, usant des charmes de la séduction pour obtenir ce que je voulais. IL a fait fleurir la haine dans mon coeur, sentiment qui m'était inconnu jusqu'ici. J'ai découvert la frustration et le manque, la douleur et la recherche de la douleur, aphrodisiaque puissant mêlé au sexe. Quand IL a fait de moi sa semblable, ma haine est montée crescendo, noircissant mon âme en plus des changements de caractère 'normaux' dont IL m'avait prévenue. J'ai tenu un journal et si je ne me souviens pas du tout de ma vie humaine, j'y ai relu tout ce que j'avais subi, tout ce à quoi IL m'a arrachée, de ma famille et ma vie à mon humanité.

Je suis devenue cynique, amère, perverse, violente, froide et calculatrice. Je ne m'attache à rien ni à personne ou presque, solitaire dans l'âme, hautaine. J'essaie de toujours tout contrôler, de mes émotions à ce que je vais faire à court, moyen et long terme. Pourquoi? Par peur de subir une nouvelle fois le joug d'un ou d'une autre, ce que je ne supporterai pas. Ma fierté, mon independence, mon âge font que je ne plierai pas, sauf devant notre Souveraine, parce qu'il le faut bien, pas par envie ni par plaisir. Je n'aime pas la hiérarchie ni les autres races, même si je sais très bien faire semblant si c'est nécessaire. Je sais être charmante et charmeuse quand je veux, sociable en apparence.


Physique:

Je suis née blonde aux yeux bleus, avec une peau douce d'un blanc nacré que j'ai toujours entretenue. Peu à peu ma nature généreuse s'est développée et si je suis restée assez petite, 1m60 tout juste, le reste de mon corps s'est épanoui en courbes et en galbes, suscitant envies et jalousies. Je sais que mon corps m'a conduit à ma perte. Des détails?

Mes yeux bleus clair peuvent se faire si doux et amicaux ou si glaciaux et cruels, tout est dans l'intention du regard, et je sais me servir de cette arme. Me faire passer pour la plus prude ou chaste de ces dames en baissant mes yeux parfaitement maquillés pour laisser croire à une quelconque soumission. Immobiliser quelqu'un sous mes pupilles froides et implaccables aussi. Susciter et montrer mon désir, le laisser rougir mes iris jusqu'au plus écarlate des sangs . Oui mes yeux sont la première chose que vous retiendrez de mon visage.

Ma bouche ensuite, aux lèvres pleines et ourlées, généralement soigneusement soulignée de carmin. Expressive, elle saura attirer autant que mes yeux votre attention, vous charmer d'un sourire ou d'une moue boudeuse, réclamer des caresses ou en procurer, avec cette petite langue rose que vous voyez quand je ris et ces dents blanches bien alignées. Mon visage est doux, ovale, encadré d'une chevelure blonde que je soigne tous les jours, arrivant aux épaules, libre ou savamment attachée. Suivant mon humeur ou les besoins, vous me verrez platine ou brune, n'excluant pas la couleur quand l'envie m'en prend. Mon teint pâle me vient de mes origines et si j'ai longtemps souffert du soleil, je l'ai toujours protégé.

Ma jolie tête surmonte un cou fin et gracile, des épaules douces et arrondies, suivies de bras fins eux aussi, cachant une musculature peu voyante mais efficace, se terminant par des mains toujours manucurées, souvent de rouge également. Je suis féminine jusqu'à l'extrême, jusqu'au bout des ongles. Mon corps suit les canons de la féminité. Des seins opulents mais pas excessifs, doux et ronds, fermes comme chez la femme de 27 ans que je suis toujours en apparence. Des aréoles douces et claires, tentatrices, des tétons rapidement arrogants quand on les titille. Tout ceci ressort de mon buste assez étroit, à la taille marquée, mise en valeur par mes hanches rondes. Mes fesses sont un pousse-au-crime, rebondies, aboutissement d'une jolie chute de reins et souvent rehaussées d'un string ou de dentelles.

Mes jambes, longues et galbées sont un autre atout que Dame Nature m'a donné et que je montre à loisir avec mes tenues souvent très courtes. Je cherche toujours à mettre ma silhouette en valeur, qui, bien que brève est assez élancée. Je comble le déficit de centimètres par des talons parfois vertigineux, et si je dois lever les yeux pour regarder mon vis-à-vis, n'allez pas croire que je considère ça comme une faiblesse. Être petite a d'autres avantages.


Histoire:

1213-1237

La Slovénie n'existait pas à cette époque, ballottée entre les diverses puissances qui s'arrachaient ses terres et ses gens, morceau convoité tant par la Bavière, la Sérénissime, l'Empire romain puis les Habsbourgs et les ligues d'Italie. Ma famille comme tous les autres ne se souciait de ses querelles que lorsqu'elles avaient une conséquence directe sur notre vie. Nous payions les tributs, taxes et autres dûs et dîme à qui de droit comme tout un chacun. J'étais la troisième de sept enfants, première fille. Un petit lopin de terre, une vache, un cochon et des poules, quelques lapins, voilà ce qui constituait notre univers mais nous ne nous en plaignions pas, c'était comme ça. Je suis née et j'ai grandi à Idrija en 1213, ville traversée par une rivière où j'allais laver le linge, puiser de l'eau et jouer. Que dire vraiment de mon enfance? Pas grand chose, je n'en sais pas beaucoup plus que ce que j'ai péniblement écrit des années plus tard, passons. Je me suis mariée jeune, jolie jeune femme blonde au charme certain et au corps préservé malgré deux maternités. C'est un jour que je revenais du marché en passant par le bois que je fus happée par ce que je pris pour un homme. Je n'avais aucune raison de me méfier, l'endroit n'était pas sauvage, souvent fréquenté. Je n'eus pas le temps de me débattre que des crocs me transperçaient le cou.

1237-1270

Je ne me souviens pas de ce qui s'est passé ensuite. Je sais que j'ai voyagé avec Lui, qu'il m'a appris à lire et à écrire puisque j'ai tenu un journal. Ça l'amusait de me voir noter tout ce que je subissais. Il y a des annotations de sa main pour me féliciter de mes progrès, pour préciser certaines tortures qu'il me faisait subir, sur son plaisir quand il me mordait, me possédait. D'autres avec les punitions. Il a attendu trois ans avant de me transformer, de faire de moi une vampire comme Lui, une maudite, une immortelle. J'ai compris en me réveillant que je n'étais plus normale. Heureusement pour nous deux, Il avait pris soin d'enfermer dans la cave de la maison isolée où nous étions, plusieurs hommes et femmes, avec de la nourriture pour eux dans les cellules, histoire qu'ils ne soient pas faibles et inconsistants à notre réveil. Précaution utile mais insuffisante, j'ai fait un carnage et Lui aussi, dans une moindre mesure. Dès lors il m'a appelée Macha. Parce que c'est un prénom slave et irlandais en même temps, autant rattaché à la religion chrétienne et à Marie qu'à la mythologie celte. J'ai vite compris qu'il était obsédé par les deux.

S'ensuivit l'apprentissage d'une autre vie, d'une non-vie plutôt parce que mon coeur ne bat plus dans ma poitrine. Giaccomo Castiglioni, puisque c'est son nom, ou l'Ombre parce qu'on ne le voit pas venir est mon Sire, mon geôlier et mon tortionnaire. C'est un italien, un soldat qui passait par mon village et qui m'a repérée, attendant le bon moment pour m'attaquer et me faire sienne. Il n'est pas très âgé, 120 ans quand il me mord, commençant à peine à s'assagir et profitant des guerres pour se nourrir à bon compte sans éveiller de soupçons. Un cadavre de plus? Et alors?

Très vite je l'ai haï. Pour sa cruauté et sa perversité, son goût immodéré de la torture tant physique que psychologique. A mon premier réveil j'avais tout oublié de ma vie humaine. Alors il m'a fait lire ce fameux journal qu'il m'avait contraint à écrire. Se déplacer était plus difficile avec moi mais il trouva la parade en se prétendant médecin accompagné de sa jeune épouse qui l'aidait dans les soins. Il poussa le vice à revenir dix ans après mon enlèvement dans mon village et à me forcer à me nourrir de ma famille. Je bus le sang de mon mari et de mes enfants, celui de sa nouvelle femme aussi et de leurs rejetons. Six cadavres. Et je ne pus qu'obtempérer, soumise de par mon âge et son emprise sur moi, sachant très bien de qui je me délectais, sciemment affamée pour que je ne puisse pas me retenir. Dès lors, j'ai fourbi d'innombrables plans pour me débarrasser de lui, pour m'enfuir, pour le tuer dans son sommeil. Évidemment il prit toutes les précautions et ne me permit jamais de me venger.

1270-1300

Lentement nous sommes remontés vers l'Allemagne. Son objectif était de rejoindre l'Irlande et Dublin. Son Sire, vampire de l'Autre Monde lui avait appris l'existence d'un endroit où tous les êtres comme nous se rassemblaient. Les Unseelies. Nous n'étions pas les seuls. Il avait eu connaissance de l'existence de Loup-Garous et de Drows, même s'il n'en avait jamais vus. Je le pris longtemps pour un fou, persuadée qu'il ne supportait pas bien son immortalité. Non que je m'y fasse encore de mon côté. C'est assez perturbant de ne plus vieillir et de ne jamais croiser son reflet dans le miroir, de ne plus respirer et de se nourrir de sang, de chasser parfois, guêter souvent. C'est autre chose de se balader avec un manteau de peaux de bêtes hiver comme été, ou de décider de ne se nourrir qu'avec des femmes brunes pendant des semaines puis de brusquement changer pour des blondes, toujours exclusivement. Je vous passe d'autres lubies, ce n'est pas intéressant. J'apprenais toutefois tout en remontant vers le Nord. Les légendes sur les Vampires et les Loups-Garous, comment mieux contrôler mon caractère et mes pulsions, comment tuer proprement, comment ne pas se faire repérer, user du charme hypnotique qui est le nôtre. Petit à petit je gagnais en confiance et en force, endurance.

Nous arrivâmes au Sud de la Forêt Noire vers 1295 et l'état mental de l'Ombre s'était encore détérioré. C'est moi maintenant qui menait notre chemin et ma curiosité me menait tout droit vers le Nord, vers l'Île Verte pour savoir si ce qu'il disait était vrai. En tous cas, ici les gens ne parlaient pas trop de mes semblables mais plus des lycans. Ils parlaient de meute, d'enlèvement, d'os retrouvés, de transformations. Vers Fribourg, je trouvais une cabane abandonnée non loin d'un village et persuadais mon Sire de s'arrêter quelques temps. Les lycans n'étaient pas loin d'après les habitants et je pensais pouvoir passer inaperçue. Le calme de la Forêt pourrait convenir, à condition de pouvoir nous nourrir convenablement. J'enlevais deux jeunes femmes à quelques kilomètres de distance pour nous nourrir quelques jours. La première fois que je croisais des Loups, je sus tout de suite que ce n'était pas des humains. Odeur, aura, confiance en soi, autant de paramètres qui me firent tout de suite observer et attendre. Aussi bien que je les avais repérés les deux que je voyais, je fus moi aussi découverte. Il se passa quelques jours avant que nous nous parlions. L'Ombre se mit dans une terrible colère quand il apprit que j'avais fait connaissance avec 'des ennemis' selon lui et je ne pus le retenir. Il erra seul pendant des semaines aux abords du village et commença à faire parler de lui parce qu'il était moins discret qu'avant. La rumeur d'une créature vêtue de peaux de bêtes tuant des gens sans discernement enfla. Je profitais de l'occasion pour trouver de l'aide auprès d'un Loup qui tua l'Ombre pour moi. Je repris aussitôt la route, peu désireuse de rester dans les parages, d'autant que je savais que mon Sire n'était pas le meurtrier. C'est là que je compris que je pouvais avec ma jolie frimousse et mes avantages bien placés, manipuler d'autres que les humains, même si j'avais besoin de me perfectionner dans l'art du mensonge et des apparences.

1300-1500

Enfin seule et ayant eu preuves de l'existence d'autres créatures, je continuais mon voyage. Il me fallait pourtant trouver un moyen d'exister. C'était plus facile pour les hommes avec ces guerres perpétuelles que pour une femme.Je fis bien des métiers, de gouvernante à couturière, dame de compagnie, danseuse, prostituée. Peu m'importait en fait pourvu que je puisse me nourrir, amasser de l'argent pour subvenir à mes besoins et à mes goûts grandissants pour le luxe. J'exerçais les mêmes métiers mais plus auprès des mêmes. Je me suis mariée aussi quelques fois. Jamais plus de dix ans au même endroit. Vers 1310 je mis la main sur un riche marchand de blé du Comtat Venaissin.

J'y vis le moyen de faire fortune vu son grand âge et qu'il était curieusement presque seul au monde. Plusieurs fois veuf, tous ses enfants morts, sa fortune de bourgeois me reviendrait vite. Je laissais faire la Nature et il cassa sa pipe en 1323. Je jouai les veuves éplorées, cachant ma jeunesse sous des foulards sévères sur mes cheveux et un maquillage un peu gris. Il me fallut vendre et partir vers 1340, me déplaçant plus vers l'ouest, m'installant vers Foix où j'achetais un domaine entouré de murailles, ayant pour la première fois un bien à moi qui pouvait me constituer un refuge. Il me suffisait de laisser une famille de domestiques s'en occuper en mon absence. Je repris ma vie de petits métiers, descendant dans vers le sud de l'Espagne, découvrant un pays nouveaux, toujours marqué pas les guerres. Je croisai des Vampires et des Loups, mais rien d'autre. Je remettais à plus tard mon voyage vers l'Irlande, me disant que j'avais tout mon temps pour y aller, confiante en moi. Je restais dans ce Royaume reconquis jusque vers 1500, avant de croiser un autre Vampire, guerrier genevois, Markus Ferden, ancien marchand de biens, qui n'aspirait plus qu'à une chose, rentrer chez lui. Plus âgé que moi, il confirma tout ce que l'Ombre m'avait appris, me révélant l'existence des Drows en prime. Il me persuada de le suivre, ce que je fis, autant par curiosité que par plaisir...

1500-1700

Il reprit son ancien métier et me forma à l'exercer à ses côtes, la technique étant de monter un cabinet de négoce en biens immobiliers et de la revendre environ quinze ou vingt ans plus tard. Doucement, nous n'étions pas pressés, nous remontâmes vers les Pyrénées, traversâmes les différentes régions pour atteindre le Val d'Aoste et voyager au Sud des possessions autrichiennes. Attiré par Venise qu'il voulait revoir et où il avait des amis, nous passâmes quelques années à la Sérénissime, avant de voyager en Grèce puis remonter enfin vers la Suisse toujours en guerre, bien que prospère. Je restai avec lui encore quelques années avant de partir de mon côté vers 1650. Il est toujours resté un protecteur jusqu'à aujourd'hui et je lui dois une partie de ce que je suis devenue. Avec l'argent amassé, je pus voyager plus confortablement, cheminant en calèche jusqu'à Paris dont Markus m'avait parlé avec passion, me décrivant une ville où il me serait facile de me fondre et de trouver de quoi vivre. J'y appris vite la langue et les moeurs relâchées. Vers1675, je rencontre Jean Bochard de Champigny et devint gouvernante de sa maison, sa maitresse aussi. Quand en 1686 il obtient la charge d'Intendant de la Nouvelle-France j'embarque avec eux pour cette aventure pour des contrées dont je ne sais pas grand-chose, à part que tout est à découvrir et à faire là-bas.

1700-2000

Mon protecteur rentre en France vers 1715 et je ne reverrai plus. Je descends lentement vers le Sud et les Grands Lacs, appréciant la plus grande liberté des femmes là-bas. Malgré les guerres avec les amérindiens, notamment les Iroquois, je décide de rester sur le Continent. Toujours au service des grandes familles françaises ou anglaises, je trouve largement de quoi me nourrir et assouvir tous mes besoins. Le temps passe malgré les vicissitudes guerrières. En 1833 je participe à la fondation de Chicago, me faisant ma place en tant que chanteuse et danseuse d'un des établissements de la ville. Je restais dans la ville-champignon pendant presque un siècle, me fondant dans la population assez facilement. Tout y était neuf et les hommes y étaient corrompus et concupiscents comme partout. Je profitais de la Prohibition pour me lier à la Pègre et à ses moeurs hiérarchiques qui me convenaient bien, poule de luxe à la beauté vénéneuse souvent recherchée.

L'émancipation des femmes et leur accès à bien plus de métiers me permet de monter ma première agence immobilière au milieu des années 30, me focalisant sur les demeures de luxe grâce aux contacts que j'avais liés avec les hommes politiques corrompus qui furent ma première clientèle. Grâce à eux je devins prospère et moins dépendante de mes charmes pour subvenir à mes besoins. J'attendis les années 60 pour ouvrir une agence à Genève où je retrouvais de temps en temps Markus avec qui j'avais gardé plus que des contacts, puis une à Milan, et enfin une à Dublin. Voyager si vite était une bénédiction et j'en profitais grandement pour que personne ne se fixe vraiment sur mon visage, remisant le matériel qui me servait à modifier mon apparence au fond d'une malle. Actuellement, je suis de plus en plus souvent dans la capitale Irlandaise, venant régulièrement au Château où je me sens enfin à ma place.


Event - L'Attaque des Faunes :

J'étais à Milan pour affaires et je le regrette bien. Même si je ne suis pas une combattante, je sais me défendre et j'ai'plus d'un tour dans mon sac. J'aurais peut-être pu aider.

Que pensez-vous de l'arrivée des Dorlis en Irlande ?
Je ne sais pas grand-chose d'eux et m'en méfie. Maintenant, je peux peut-être faire affaire avec eux. Dans ce cas...

Que pensez-vous de l'arrivée des Faunes en Irlande ?
Des opportunistes qui s'allient à qui peut leur profiter. Ils veulent se faire une place, pour l'instant contre nous.

Que pensez-vous du changement de Conseil?
Ces deux-là sont arrivés au bon moment... c'est pratique et éveille mes soupçons. Toujours se fier à son instinct. Les coïncidences n'existent pas.

Que pensez-vous du changement temporaire d'Alpha Source ? Et du fait que pendant la convalescence de leur Matriarche, les Drows soient gouvernés par une Elfe ?)

Je pense que c'est temporaire... dans les deux cas. Ils sont là depuis si longtemps qu'on ne peut imaginer le Conseil sans eux, enfin.... jusqu'ici. Les temps sont si troublés que je ne sais qu'en penser.

__________


Derrière l'écran:

Ou avez vous connue le Forum? Ou par qui? Oh, j'y suis déjà
Est ce un DC? Si oui, de qui? Kristen et Thelma
Vous confirmez avoir plus de 18 ans? Oui...
Quel sera votre rythme sur le forum? (Une fois par semaine? Plus? Moins?) Quotidien

Quelque chose a nous dire pour finir? Love
Avatar de l’utilisateur
Loriana Krueger
 
Message(s) : 27
Inscription : 04 Mai 2017, 19:14
Véritable nom: Macha
Race: Vampire
Age: 804 ans/27 ans
Taille: 1m60
Métier: Conseillère en immobilier de luxe

Re: Loriana Krueger [en construction]

Message par Kenneth Campbell » 05 Mai 2017, 11:28

Bienvenue parmi nous, jolie vampirette
Image
Ma fiche - Mes rps
DC : Le Fléau
Avatar de l’utilisateur
Kenneth Campbell
 
Message(s) : 575
Inscription : 20 Mai 2015, 18:32
Véritable nom: Khain
Race: Loup-garou
Age: 45/861
Taille: 188cm
Métier: Patron du 8 wolves
Maître: I'm my own
Pouvoir: Métamorphose rapide

Re: Loriana Krueger [en construction]

Message par Ruby O'Brian » 05 Mai 2017, 15:30

Bienvenue ma jolie ^^
Hésite pas si tu as des questions ;)

Très bon choix d'avatar pour ta vampirette (yeux1)
Image




DC : Manuela /Sienna / Candice
Avatar de l’utilisateur
Ruby O'Brian
 
Message(s) : 1279
Inscription : 12 Mai 2015, 19:21
Véritable nom: Nemesyss
Race: Vampire
Age: 1037 ans
Taille: 1m70
Métier: Monarque - Membre de Triomvirat & Gérante du Pleasures's Night

Re: Loriana Krueger [en construction]

Message par Nash Bly » 05 Mai 2017, 15:59

Sooo
Rebienvenue parmi nous (hug3)
"Celui qui se transforme en bête, ce délivre de la douleur d'être un homme"
Terry Gilliam

DC : Cory Hanrow / Pan
Ma fiche / Mes liens / Mes sujets
Code couleur dialogue : #0080FF
Avatar de l’utilisateur
Nash Bly
 
Message(s) : 1744
Inscription : 19 Mai 2015, 16:08
Véritable nom: Sephiroth
Race: Lycanthrope
Age: 896
Taille: 1m90 / 1m75(garrot)
Métier: Propriétaire d'un bar / Alpha (meute secondaire)
Maître: Amarok (Alpha source)

Re: Loriana Krueger [en construction]

Message par Jasmin White » 05 Mai 2017, 17:25

Hannnn miss mosh ♥♥♥♥♥

Bienvenue
Image
Avatar de l’utilisateur
Jasmin White
 
Message(s) : 58
Inscription : 28 Mars 2017, 10:56
Véritable nom: Narcisse
Race: Fée
Age: 333 ans
Taille: 1m70
Métier: bijoutier/créateur

Re: Loriana Krueger [en construction]

Message par Loriana Krueger » 05 Mai 2017, 18:07

Merci de cet accueil (love) (love) (love)

Je n'hésiterais pas à venir t'embêter Ruby, merci (oups)

Et oui j'ai craqué sur Miss Mosh, elle est... (sex1)
Avatar de l’utilisateur
Loriana Krueger
 
Message(s) : 27
Inscription : 04 Mai 2017, 19:14
Véritable nom: Macha
Race: Vampire
Age: 804 ans/27 ans
Taille: 1m60
Métier: Conseillère en immobilier de luxe

Re: Loriana Krueger [en construction]

Message par Jiao Li » 06 Mai 2017, 10:48

Bienvenue jolie congénère !
Image
Avatar de l’utilisateur
Jiao Li
 
Message(s) : 102
Inscription : 31 Janvier 2017, 23:05
Race: Vampire
Age: 492ans / 20ans
Taille: 1m64
Métier: Ancienne concubine

Re: Loriana Krueger [Finie]

Message par Loriana Krueger » 06 Mai 2017, 18:28

Merci Jiao Li (love)

PS: J'ai fini ma fiche (oups)
Avatar de l’utilisateur
Loriana Krueger
 
Message(s) : 27
Inscription : 04 Mai 2017, 19:14
Véritable nom: Macha
Race: Vampire
Age: 804 ans/27 ans
Taille: 1m60
Métier: Conseillère en immobilier de luxe

Re: Loriana Krueger [Finie]

Message par Ruby O'Brian » 07 Mai 2017, 08:09

Je m'occuperai de toi bientôt ;)
Demain ou ce soir sans doute ^^ Desolé j'ai un week end un peu chargé
Image




DC : Manuela /Sienna / Candice
Avatar de l’utilisateur
Ruby O'Brian
 
Message(s) : 1279
Inscription : 12 Mai 2015, 19:21
Véritable nom: Nemesyss
Race: Vampire
Age: 1037 ans
Taille: 1m70
Métier: Monarque - Membre de Triomvirat & Gérante du Pleasures's Night

Re: Loriana Krueger [Finie]

Message par Loriana Krueger » 07 Mai 2017, 09:05

Pas de problème. C'est plutôt rapide en fait. Bon dimanche (love)
Avatar de l’utilisateur
Loriana Krueger
 
Message(s) : 27
Inscription : 04 Mai 2017, 19:14
Véritable nom: Macha
Race: Vampire
Age: 804 ans/27 ans
Taille: 1m60
Métier: Conseillère en immobilier de luxe

Suivant

Retour vers Registre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)