Meryl Tyrell (finie)


Meryl Tyrell (finie)

Message par Meryl Tyrell » 09 Octobre 2017, 12:26

Image

UNSEELIES
“Toute femme a dans son cœur un bourreau qui sommeille.”
Stephen Hecquet

Du Fléau


Nom & Prénom: Tyrell Meryl
Nom de Créature: Hécate
Avatar: Dani Divine

Race: Vampire
Lignée: Mordue

Monde d'Origine:
Âge et date d'arrivée sur terre : 621 ans, née un 1er Janvier
Métier &/ou étude: Courtisane, Acolyte du Fléau

Mental:

Ne parlons pas de ce que j'étais humaine, cela n'en vaut pas la peine. Sachez que juste que je n'ai jamais connu la liberté, toujours sous la coupe d'un Protecteur, déjà durant cette vie. Ce que je suis aujourd'hui? Ce que les Monarques ont fait de moi. Je suis facile de caractère, ayant appris à obéir et à me plier aux quatre volontés. Mais ne vous y trompez pas. On m'a aussi appris à m'affirmer, à dominer, à prendre. Tout dépend avec qui je suis. Je peux être dominante comme ma Nature de prédateur l'exige, comme dominée si je le choisis ou si on m'y contraint. Rares sont ceux avec qui je courbe l'échine par obligation maintenant. Il faut bien reconnaître que mon âge et mes fonctions me facilitent la tâche de ce côté-là.

Je suis charmante et charmeuse, intelligente, manipulatrice et intrigante. J'ai un sens aigu de l'observation dont je me sers pour toujours avoir un tableau d'ensemble des Unseelies en général, de la situation. Diplomate, j'ai un certain talent pour ramener les gens à la raison, pour les convaincre de faire quelque chose pour moi ou d'obéir finalement au Triumvirat. Le cas échéant, si la diplomatie échoue, je sais être plus persuasive, avant d'utiliser d'autres moyens s'il le faut. J'ai depuis longtemps abandonné tout scrupule, remplissant les missions qui sont les miennes sans état d'âme.

Si j'aime l'argent et le confort qu'il procure, me mettant à l'abri de presque tout et me permettant d'assouvir mes caprices et m'offrant un train de vie très agréable, je ne suis pas vaniteuse ni amnésique. Je sais d'où je viens et pourquoi je suis là. Je n'ai pas oublié les années d'esclavage, les privations et les sévices. Adepte de la luxure sous toutes ses formes, la vie de courtisane et d'espionne me convient parfaitement.

J'entretiens très soigneusement mon corps pour qu'il soit autant une arme de plaisir que de mort s'il le faut, m'entrainant tous les jours pour rester affûtée, continuant à me perfectionner dans les arts du combat sous toutes ses formes. L'avantage est que mon corps est parfait, partout.


Physique:

Ah vous voulez faire plus ample connaissance avec moi... D'accord. Je suis brune aux yeux noisette. 1m62 pour 55kg. Je suis une petite, un poids plume. Voyons voir, mes cheveux sont naturellement bruns, presque noirs. Je les porte longs, jusqu'au milieu du dos en général, juste au-dessus de ma chute de reins. Je les teins aussi, en noir corbeau pour l'ensemble, en rouge foncé pour les mèches qui encadrent mon visage. Je trouve que ça me donne un éclat particulier, s'accordant à mon teint pâle. Souvent libres, ils cascadent dans mon dos, les mèches rouges devant. Mes yeux sont presque toujours maquillés, soulignés de noir, étirés en amande par un trait de liner. Ma bouche, sensuelle et charnue, laquée de rouge, s'orne sur la lèvre inférieure d'un anneau. Elle révèle par mon sourire charmeur, une dentition parfaite, dont les canines surtout sont ma fierté, quand je montre ma véritable nature.

Mon buste est assez étroit et ce qu'on y remarque en premier se sont mes seins. Opulents, ronds, fermes, ils sont mis en valeur par des décolletés pigeonnants sur lesquels le regard des hommes mais aussi des femmes se perd bien volontiers. Ils ressortent d'autant plus que ma taille est fine et mes hanches bien marquées mais sans excès. Mon cul est une invite scandaleuse à la fessée ou aux caresses, rebondi, charnu, à la peau fine. Mes jambes sont gagnées de bas agrémentés de porte-jarretelles et se terminent invariablement par des talons qui allongent ma silhouette.

Je porte de nos jours des tenues en cuir ou en latex, près du corps, qui moulent mes formes avantageuses, mais vous vous doutez bien que ça n'a pas toujours été le cas. J'ai toujours mis un point d'honneur à mettre mes atouts en valeur, quelle que soit la mode. Ceci dit, quand il le faut, je peux opter pour des tenues moins tapageuses pour être plus discrète. Quand je suis en opération avec le Fléau, au moment d'agir, je porte un masque vénitien qui garantit mon anonymat.

Histoire:

1396 naissance de Meryl Tyrell

1399 les parents de Meryl meurent. Elle est recueillie par une famille riche qui n'a que des garçons et qui la destinent à devenir la servante de la famille. L'un deux devient chancelier de l'Échiquier et se sert d'elle comme favorite sexuelle dès qu'elle est en âge d'avoir des rapports. Elle a quatorze ans quand elle rentre à son service exclusif, à la Cour. Elle sert d'espionne aussi de par sa petite taille car les Finances sont un domaine sensible et crucial et son protecteur doit tout savoir. Elle est mieux traitée qu'au manoir familial, fait l'apprentissage des plaisirs. Elle apprend aussi à manipuler et à mentir, à résister à la douleur aussi.

1412 A 16 ans elle tombe enceinte et l'Échiquier la fait avorter. Elle passe quinze jours avec de la fièvre et des complications mais s'en sort, presque miraculeusement. Par contre elle est stérile. Si elle en est affreusement triste, son patron jubile, un problème en moins et elle sera toujours disponible.

1415 les Unseelies qui voient en elle ce pour quoi elle a été choisie, mais attendent qu'elle soit bien formée à son métier de courtisane qui en sait long sur tout le monde pour s'emparer d'elle.

1422 l'Échiquier meurt dans des circonstances étranges et Meryl perd son protecteur. Elle se retrouve à la rue car personne ne veut d'elle. Elle frappe à toutes les portes qu'elle a appris à connaître avec lui, mais les portes se ferment.

1422 elle se fait enlever par les Unseelies et réduire en esclavage. Ce sont les Monarques qui statuent sur son cas. Elle a des talents intéressants, en plus de ses dons pour l'alcôve. Il est décidé d'en faire une vampire, mais d'abord, il faut la dresser. Elle apprend qu'elle n'est pas là par le fruit du hasard, que sa "famille d'accueil" n'était pas n'importe laquelle non plus, qu'aujourd'hui est le moment de devenir ce pour quoi elle a été formée. On lui conta alors son histoire. Ses parents étaient deux humains tout ce qu'il y a de plus normal mais vifs et intelligents, petits et oui, assez beaux. Leur mariage a été arrangé, la mère de Meryl échappant au lignage promis grâce à une jolie bourse donnée à son père pour qu'il laisse partir sa fille. Deux enfants sont nés de cette union mais le premier n'a pas survécu. Meryl s'est développée et à grandi mais il était dit qu'elle continuerait son enfance ailleurs. Devenue orpheline suite à une maladie brusque qui a anéanti ses parents, elle fut donc placée à quatre ans dans cette famille opulente qui l'exploita de tous côtés, toujours surveillée. Sur instructions elle ne manqua de rien mais fut formée de façon particulière d'abord au Manoir puis au Ministère dirigé par l'Echiquier qu'elle servit exclusivement et qui développa certains talents chez elle, jusqu'à sa mort brutale.

Elle comprit alors qu'elle n'était qu'un pion utile, mais ne comprenant pas pourquoi. Ses geôliers se rirent d'elle et commencèrent à la former pour qu'elle devienne ce qu'ils voulaient qu'elle soit. Cela commença par l'esclavage, sous la tutelle d'un vampire, lui aussi choisi, pour son sadisme.

1423 naissance d'Hecate. Meryl est mordue et reçoit l'étreinte qui fait d'elle une créature immortelle. Elle est habitée par la haine de son Créateur car elle est sous sa coupe depuis son enlèvement, mais ce n'est pas lui qui poursuit sa formation. Une nouvelle non-vie commence pour elle, par une nouvelle phase d'apprentissages. Maîtrise de soi, maîtrise de son corps, maîtrise de son caractère et maîtrise des talents particuliers qu'elle avait humaine mais qui sont bien ancrés chez elle. Elle apprend plusieurs langues, apprend à connaître le monde des Unseelies, commence à tisser une toile de connaissances interessantes, apprend à se nourrir discrètement.

1470 elle est plus calme, moins impulsive et commence à voyager. Elle joue des liens avec les autres vampires, erre dans les cours d'Europe. Courtisane elle était, femme de plaisirs elle reste. On lui présente un protecteur, vampire comme elle, qui lui permet d'assouvir ses besoins en tous genres, notamment en sang à travers les orgies où pas grand monde ne s'étonne de quelques morsures. Il est le Cardinal, homme d'Église qui a lui-même été mordu alors qu'il avait 35 ans, nommé ainsi pour la carrière qu'on lui prêtait et par son autorité naturelle, fils de haute famille qui se debrouilla pour éliminer ses frères et sœurs et s'arroger seul la fortune de son nom, s'assurant l'argent nécessaire pour une vie confortable pour longtemps. Il fit toujours attention de bien faire gérer ses affaires pour ne jamais manquer de rien, ce dont Hecate profita à plein.

Leur rôle était de se préserver, donc de tenir la fortune du Cardinal, d'intriguer pour en apprendre sur le monde d'Unseelies et d'humains dans lequel ils gravitaient, d'y avoir la meilleure place possible avec la discrétion nécessaire, servant le Triumvirat. Hecate fut plusieurs fois mariée durant sa vie, s'enrichissant personnellement avec la même méthode que son mentor.

1530 son protecteur et elle voyagent à travers l'Europe, se fixent à Prague pour quelques années, à la requête des Trois. Il ne faut pas qu'ils se fassent repérer, leur jeunesse permanente étonnerait beaucoup trop donc ils voyagent et font fructifier leurs affaires. Ils entendent parler pour la première fois du projet des Monarques lors d'une entrevue en 1526, Hecate et le Cardinal n'ayant jamais échappé à leur surveillance plus ou moins lointaine. Elle apprend qu'elle a été choisie pour seconder la créature qui sera le bras armé du Triumvirat. Pour déminer les dossiers avant d'avoir recours à lui aussi. Ses talents et aptitudes sont mis en avant. Flattée Hecate accepte, mais elle sent bien qu'un refus n'aurait rien signifié de bon. Trois projets échouent durant la décennie qui a suivi cette annonce, durant laquelle elle continua sa vie de courtisane et d'intrigante, d'espionne. Ses informations sont relayées par le Cardinal au Triumvirat.

1536 naissance de Quatre. On le lui présente quelques jours après sa naissance, colosse de muscles, encore balbutiant. Elle est surprise de le découvrir, nouveau né dans ce corps de géant. On lui assure qu'il va rapidement apprendre et se transformer en la machine implacable qu'on attend qu'il soit. Elle sourit. Le temps, elle l'a. Elle attendra, son visage d'ourson encore chiffonné lui plait bien.

1546 Elle a vu Quatre, souvent, mais n'a que rarement pu l'approcher, pas tant que sa formation n'était pas jugée achevée. Et encore, il a fallu attendre qu'une occasion de traque nécessitant son intervention se produise. Or, et fort heureusement, on ne défie pas souvent la Cour. Sa première proie désignée, elle l'a vu se préparer, la localiser et l'anéantir en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Un fétu de paille, pantin entre ses mains si puissantes, chose désarticulée sous sa masse, coincée sous son pied. De son ouïe fine, elle l'a entendu exister pour la première fois, se donnant le nom de Fléau . Elle l'a vu emporter le corps du récalcitrant, comme un fauve sa proie.

De son côté, depuis 1526, Hecate a appris à se battre aussi, partout, avec ou sans arme, en toutes circonstances. Elle a appris à maîtriser son corps, sa force, ses atouts, à minimiser ses faiblesses. Elle a travaillé aussi sur l'expression de son visage, cherchant à être impassible, à ne rien laisser paraître, même dans son regard. Être imprévisible donc plus efficace. Si elle n'a pas les pouvoirs incommensurables de la créature qu'elle va devoir seconder, elle cherche à être redoutable tout de même. Dans cet ordre d'idées, elle a appris la torture, l'a expérimentée en tant que victime et bourreau.

1548 Elle a reçu plusieurs missions des Monarques pour régler plus ou moins pacifiquement le cas d'Unseelies désobéissants. Certains sont rentrés dans le rang, certains ont refusé de plier. Pour la première fois, elle est présentée au Fléau. Leur collaboration est détaillée et chacun intervient dans un cadre bien particulier, mais les deux doivent se voir régulièrement pour prendre connaissance des dossiers en cours et surveiller leur évolution. Observation mutuelle, méfiance naturelle, curiosité réciproque. Ils se voient n'importe où, le Fléau pouvant être partout, sachant toujours où elle se trouve avec ses moyens d'informations. Si ça l'a contrariée au début, il a bien fallu qu'elle s'y résolve. Ils se sont mis d'accord qu'à moins d'une urgence, notion toute relative pour des immortels, il ne la dérangerait pas quand elle était avec quelqu'un. Même s'il ne se montre pas, elle sait qu'il est là. L'atmosphère est différente, plus dense avec un parfum de soufre, mélange de danger et d'annonce du plaisir de la chasse. Elle a mis longtemps à se défaire de l'idée qu'il venait pour son cas, même si elle n'avait rien à se reprocher.

Elle est consciente de l'impact psychologique qu'il a sur tous et sur elle, d'autant qu'il lit au fond de chacun comme dans un livre ouvert. Au fil du temps, elle s'est rendue compte qu'il ne faisait plus d'intrusion aussi souvent dans sa tête, marque de confiance peut-être. Ou parce qu'il n'en a plus besoin, il la connait si bien. Peu à peu une attirance spéciale s'est installée entre eux et Hecate ne s'est pas faite prier pour l'accrocher à son tableau des amants. Sulfureux, intenses, douloureux, paroxysmiques dans la luxure, leurs ébats la laissent souvent dans un état étrange.

Au fil des siècles, leurs missions se sont couronnées de réussite, leur collaboration est efficace et emprunte de respect mutuel, du moins, c'est comme ça qu'elle le ressent. Difficile à savoir avec lui, il n'est pas très expansif. Elle n'a plus de crainte de lui même si, quand il se mettent en chasse, son aspect devient terrifiant, crâne rasé, avec ce masque constitué d'une part de sa victime. Bourreaux impitoyables, ils sont craints tous les deux et pour passer inaperçue le reste du temps, Hecate arbore elle aussi un masque en mission, changeant au gré des envies et des modes mais qui la rend insoupçonnable. Elle change aussi de look dans ces cas-là.

Aujourd'hui ils sont toujours là, toujours aussi cruels et impitoyables au service du Triumvirat. Leurs relations ont toujours besoin d'un temps de dégel quand ils se revoient, avant d'être plus complices de nouveau, commençant souvent par une étreinte brûlante et sauvage. Le Fléau fait partie intégrante de l'existence d'Hecate, lien intangible depuis tous ces siècles avec le Pouvoir, point fixe au même titre que le Cardinal, bien plus fiable que tout le reste de ses amants, de ses esclaves, de ses créations. Il est là et elle a appris à compter avec lui, sur lui.


Event - L'Attaque des Faunes :
Où étiez-vous pendant l'attaque ? Je n'étais pas là
Que pensez-vous de l'arrivée des Dorlis en Irlande ? Je n'ai pas d'opinion sur eux. J'observe mais ce n'est pas à moi de décider si c'est un mal ou un bien.
Que pensez-vous de l'arrivée des Faunes en Irlande ? Idem, je me rangerais à l'avis du Triumvirat
Que pensez-vous du changement de Conseil ? Idem. Mon but est de protéger les Unseelies d'eux-mêmes, pas de faire de la politique

__________


Derrière l'écran:

Ou avez vous connue le Forum? Ou par qui? J'y suis déjà!
Est ce un DC? Si oui, de qui? De Thelma et Loriana (Kristen Petersen est à supprimer au passage. Ma partenaire ne venait plus depuis des mois)
Vous confirmez avoir plus de 18 ans? Oui!
Quel sera votre rythme sur le forum? (Une fois par semaine? Plus? Moins?) Frequente, une fois par semaine environ.

Quelque chose a nous dire pour finir? Merci à Ruby et au Fléau!
Avatar de l’utilisateur
Meryl Tyrell
 
Message(s) : 1
Inscription : 09 Octobre 2017, 11:04
Véritable nom: Hécate
Race: Vampire
Age: 27 ans
Taille: 1m62
Métier: Courtisane/ Acolyte du Fléau

Re: Meryl Tyrell (finie)

Message par Ruby O'Brian » 14 Octobre 2017, 13:27

ré bienvenue ma belle.
excuse moi pour l'attente j'ai eu une semaine compliquée irl ^^ j'ai rien 1 redire à ta fiche je te valide tout de suite ;)
Image




DC : Manuela /Sienna / Candice
Avatar de l’utilisateur
Ruby O'Brian
 
Message(s) : 1276
Inscription : 12 Mai 2015, 19:21
Véritable nom: Nemesyss
Race: Vampire
Age: 1037 ans
Taille: 1m70
Métier: Monarque - Membre de Triomvirat & Gérante du Pleasures's Night


Retour vers Registre

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité